Trouvez un emploi

La réforme de l’assurance chômage inquiète...

La réforme de l’assurance chômage inquiète...

Le décret d'application de la réforme de l'assurance chômage a été publié le dimanche 28 juillet au Journal officiel. Ouverture des droits, montant de l'allocation, les droits en cas de démission, calcul de l'indemnisation, etc...

Voici les principales nouveautés qui entreront en vigueur chez Pôle Emploi entre novembre 2019 et avril 2020.

 

1. La durée d'affiliation durcie

Pour bénéficier d'une allocation-chômage, il faudra désormais avoir travaillé 130 jours au cours des 24 derniers mois (36 mois pour les plus de 53 ans). Il fallait jusqu'alors comptabiliser 88 jours d'activité au cours des 28 derniers mois. 

2. Le calcul de l'allocation modifié

Pour calculer le salaire journalier de référence, on prendra désormais en compte l'ensemble des journées, travaillées ou non, incluses dans la période d'affiliation. Si vous gagniez 100 euros par jour, en travaillant un jour sur deux, votre salaire journalier de référence sera donc de 50 euros. Et non plus de 100 euros, comme dans le précédent système.

3. Dégressivité des allocations pour les hauts revenus

À partir du 183e jour d'indemnisation, les bénéficiaires de l'assurance chômage verront leur allocation réduite de 30%.  La mesure ne s'appliquera pas aux allocataires qui, lors de leur inscription à Pôle emploi, seront âgés d'au moins 57 ans. 

4. Les droits rechargeables limités

Les allocataires qui alternent travail et chômage pourront toujours, les "recharger". Mais pour en bénéficier, il faudra avoir travaillé au minimum 130 jours au cours des 24 derniers mois, comme pour une première affiliation.

5. Indémnisation en cas de démission.

Les salariés qui quittent leur emploi pour réaliser un projet professionnel (reconversion, création ou reprise d'entreprise) pourront bénéficier de l'assurance chômage. C'est possibilité est conditionée à un cumul de 5 ans de travail précédent la démission.

6. Un filet de sécurité pour les travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants pourront désormais bénéficier d'un filet de sécurité au titre de l'assurance chômage. Ils pourront ainsi toucher 26,30 euros d'allocation journalière (soit 800 euros par mois en moyenne) pendant 182 jours maximum (six mois). Mais les conditions d'éligibilité sont très strictes. Pour y avoir droit, il faudra que l'entreprise du demandeur ait été placée en redressement ou en liquidation judiciaire. Et que celui-ci puisse justifier "d'une activité non salariée pendant une période minimale ininterrompue de deux ans au titre d'une seule et même entreprise". De plus, il faudra que ses revenus d'activité dépassent 10 000 euros par an sur les deux derniers exercices avant redressement ou liquidation.

A lire également


Nouvelle formation "Chauffeur PL"

lundi, 07:12
Nouvelle formation "Chauffeur PL" Secteur concerné : Transport Marchandises Agro Alimentaire, BTP...

Application mobile

24 Novembre 2019
Téléchargez notre application mobile afin d'avoir nos dernières offres d'emploi et de...

L’application MonCompteFormation

21 Novembre 2019
Télécharger l’appli #MonCompteFormation : AppleStore :...

Nouvelle formation "Chauffeur PL"

5 Novembre 2019
Nouvelle formation visant le titre professionnel de Conducteur du Transport Routier de Marchandises sur Porteur avec...